21
oct

Et si nous apprenions à surfer ?

mindful@work,belgacom,career days,bien-être,pleine conscienceJ’ai la grande chance d’avoir un employeur qui accorde une importance toute particulière à deux de mes principaux centres d’intérêt : l’art et le bien-être.

C’est ainsi que jeudi dernier, dans le cadre de ce qu’on appelle chez nous les Career Days, j’ai participé  à un workshop sur le thème Mindful@work.

Mais qu’est ce que la mindfulness ? Cela peut se traduire par la pleine conscience. Vivre en pleine conscience signifie être attentif au moment présent, le vivre intensément. Ca a l’air simple (bête ?) et pourtant. Nous passons notre vie entière à être partout sauf là où se trouve notre corps physique. Nous pensons constamment au passé, au futur, aux autres, … Bref, à tout ce qui n’est pas NOUS, ICI ET MAINTENANT.

Tout d’abord développée dans le secteur clinique, afin de soulager les douleurs chroniques et la dépression, la pleine conscience est aujourd’hui appliquée dans différents domaines. Dans le milieu professionnel par exemple, elle permettrait de diminuer considérablement le stress et d’éviter les burn-out, de plus en plus fréquents hélas.

Le grand principe de base de la pleine conscience ? C’est l’ACCEPTATION. Accepter ce que l’on ne peut changer et changer ce qui est possible de l’être. Il nous aura fallu des siècles (et tout ce qui va avec) pour ENFIN appliquer ce que les moines du Moyen Age écrivaient déjà noir sur blanc :

Mon Dieu donne-moi la sérénité,

d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.

Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,

Et la sagesse d’en connaître la différence.
(Prière de la Sérénité)

Soit, mieux vaut tard que jamais n'est-ce pas ;)

Concrètement, la mindfulness consiste en des exercices pratiques dont l’objectif premier est de porter l’attention sur son corps et d’ancrer ainsi son esprit dans le présent. Un entraînement de l'esprit si vous préférez.

Pour y avoir expérimenté plusieurs exercices, je peux vous assurer que l’ICI MAINTENANT n’est pas une mince affaire. L’esprit vagabonde, l’ego cogite, l’attention s’égare. Vivre en pleine conscience, ça s’apprend et ça se pratique, au quotidien.

La pleine conscience nous apprend également qu’en situation de stress, nous sommes libres de choisir. Il y a la fuite bien entendu. La confrontation évidemment. Mais à ces deux réactions automatiques s’ajoute également l’attention. S’arrêter, atterrir, se reconnecter, ressentir pour, au final, réagir avec sagesse et libre arbitre. Cette technique porte un nom (SLOW for better performance) et semblerait faire des miracles, entre autres dans le cadre professionnel. Ce n’est pas un hasard si de grandes entreprises comme Securex ou encore IKEA investissent régulièrement dans des ateliers de pleine conscience, mises à la disposition de leurs employés.

Mais ce que je retiens surtout de ce workshop, c’est que la mindfulness est d’abord et avant tout un art de vivre. Une philosophie de vie selon laquelle «  si nul ne peut arrêter la vague, chacun est libre d’apprendre à surfer ».

I Like ! 

Julie
 
----------------------------------------------------------------------------- 
Career Days, 16-17-18-19/10/2012, Belgacom Towers
Workshop La vitalité mentale : Mindful@work (http://www.itam.be)

Plus d'infos ici

| |  Facebook | |